MYOD GEL

Prix régulier €12,90

Myo D Gel

L’arnica est une herbe parfois utilisée pour aromatiser les aliments. Il peut être toxique lorsqu’il est consommé en plus grande quantité. Le gel d’arnica peut être appliqué sur la peau pour l’arthrose.

Les substances chimiques actives de l’arnica peuvent réduire l’enflure, diminuer la douleur et agir comme des antibiotiques. Les gens utilisent le plus souvent l’arnica pour la douleur causée par l’arthrose et à bien d’autres fins.

Myo D Gel est composé principalement de l’arnica. Plus de détails à venir sur ce produit.

Rôles de l’arnica

L’arnica est couramment utilisée en médecine alternative pour traiter les ecchymoses, la douleur, la myalgie (douleurs musculaires) et l’arthralgie (douleurs articulaires). La plante peut-être toxique, donc elle est le plus souvent utilisée sous une forme homéopathique.

 

Myo D Gel dans le traitement de l’arthrose

L’arthrose, souvent appelée arthrite par usure, est généralement traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Les partisans de l’arnica ont longtemps suggéré que l’arnica possède des propriétés anti-inflammatoires qui offrent une alternative naturelle raisonnable et sûre aux AINS.

Parmi les remèdes, Myo D Gel semble fonctionner presque aussi bien que l’Advil (ibuprofène) pour réduire la douleur et améliorer la fonction articulaire chez les personnes souffrant d’arthrose.

 

Myo D Gel dans le traitement des douleurs musculaires

La myalgie (douleur musculaire) est associée à un large éventail de conditions médicales ainsi qu’à la simple surutilisation de vos muscles.

La plupart des études portant sur l’arnica se sont concentrées sur son utilisation dans le traitement de la myalgie post-effort. L’arnica est utilisée depuis longtemps dans les suppléments sportifs à cette fin.

Ainsi, sachant que Myo D Gel est composé essentiellement d’arnica, vous pourrez l’utiliser pour soigner les blessures musculaires.

 

Effets secondaires possibles de l’arnica

L’arnica, dans les préparations à base de plantes, est connue pour provoquer des effets secondaires même lorsqu’elle est utilisée dans des préparations topiques très diluées. Des effets secondaires plus graves peuvent survenir avec les formes orales.

Utilisation topique

Dans les préparations non homéopathiques, l’arnica peut provoquer une légère réaction allergique, notamment chez les personnes ayant une allergie préexistante aux plantes de la famille des astéracées.

L’arnica peut également déclencher des augmentations transitoires de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, en particulier si elle est utilisée de manière excessive ou sur une peau éraflée.

 

Utilisation orale

La plupart des remèdes homéopathiques à l’arnica sont extrêmement dilués et considérés comme sûrs. Cependant, certaines formes peuvent contenir des quantités détectables d’hélénaline qui peuvent présenter des risques pour la santé.

Lorsqu’elles sont prises par voie orale, des quantités détectables d’hélénaline peuvent provoquer :

  • irritation de la bouche et de la gorge ;
  • douleur d’estomac ;
  • la diarrhée ;
  • vomissement ;
  • essoufflement ;
  • ecchymoses et saignements faciles ;
  • rythme cardiaque rapide ;
  • hypertension artérielle.

Les préparations orales contenant de l’arnica pure doivent être évitées sans exception. Non seulement ils sont plus susceptibles de provoquer des symptômes, mais ils peuvent également endommager le cœur et augmenter le risque de défaillance d’un organe, de coma et de décès.

Assurez-vous alors de tenir loin de la bouche le produit Myo D Gel pour éviter tous les dégâts.

 

Contre-indications et interactions

Théoriquement, l’arnica pourrait ralentir la coagulation du sang, et toute préparation non homéopathique d’arnica doit être interrompue deux semaines avant l’intervention chirurgicale pour réduire le risque de saignement postopératoire.

De même, l’arnica doit être évitée si vous prenez des médicaments anticoagulants, car l’association pourrait théoriquement augmenter votre risque de saignement et d’ecchymose.